Isolation de toiture: tout ce qu’il faut savoir

isolation de toiture

L’isolation de votre toiture n’est pas à prendre à la légère. En effet, une mauvaise isolation cause de grosses déperditions de chaleur. A l’inverse, une bonne isolation vous permet de faire des économies d’énergie. D’autres avantages non négligeables découlent également d’une bonne isolation de toiture. Mais avant de se lancer dans de ce type de travaux, une étude des matériaux, des techniques d’isolation et des prix doit être faite. De cette manière, vous ferez un choix éclairé pour votre maison. Par ailleurs, il est important d’éviter les erreurs et les malfaçons.

Pourquoi isoler son toit?

Economisez grâce à une isolation thermique performante

Votre toit est en contact direct avec les conditions climatiques extérieures (vent froid, air chaud, pluie, neige, soleil,…). Dès lors, en cas de mauvaise isolation, votre habitation en subit les conséquences immédiates (trop chaud en été et trop froid en hiver). Grâce à une bonne isolation thermique, vous diminuez jusqu’à 30% les déperditions de chaleur de votre bâtiment et vous réduisez donc votre facture de consommation d’énergie. Isoler son toit est donc la solution pour profiter d’une température intérieure homogène et constante toute l’année. Il s’agit d’un gain de confort thermique non négligeable.

Protégez-vous des nuisances sonores

Isoler votre toit ne vous procure pas seulement une protection thermique, cela vous permet également une bonne isolation acoustique. En effet, en isolant votre toiture, les bruits extérieurs seront fortement diminués. Cela vous permettra de vivre dans le calme et la sérénité.

Dites adieu aux problèmes d’humidité

Outre les problèmes d’isolation thermique et phonique, un toit bien isolé vous évitera les problèmes de condensation sur les murs de votre maison par temps froid et humide. Cette condensation due à l’humidité entraîne de la moisissure ou de la mérule sur les parois, ce qui est à la fois nocif pour votre santé et dégradant pour votre habitation.

Le plus: des travaux simples et rapides

Notez que les travaux d’isolation de toiture ne sont pas contraignants. En effet, ceux-ci ne vous obligeront en aucun cas à quitter provisoirement votre logement. Bien que des divergences apparaissent d’une technique à l’autre, les travaux sont généralement très rapides, faciles à mettre en œuvre et ne modifient pas la surface habitable. Aucune raison donc de ne pas vous lancer!

La cerise sur le gateau: un coup de main pour l’environnement!

Réduire sa consommation d’énergie signifie réduire ses émissions de CO² et donc son impact sur l’environnement. De plus, il existe aujourd’hui des isolants naturels. En utilisant ces matériaux dits écologiques, l’impact positif sur l’environnement sera encore plus important.

Isolation de toiture: matériaux, techniques d’isolation et prix

Choix du matériau

matériau isolation de toiture

Le choix du matériau isolant pour votre toiture dépend de quatre facteurs:

  • votre type de toiture: plate ou inclinée;
  • la localisation du matériau isolant: à l’intérieur ou à l’extérieur;
  • votre budget;
  • votre préférence personnelle (en termes d’écologie ou d’isolation thermique notamment).

Il existe des matériaux synthétiques et des matériaux naturels: laine de roche, laine de verre, laine de bois ou fibre de bois, laine de chanvre, polystyrène, polyuréthane, perlite, verre cellulaire,… Parmi ces divers matériaux, lequel choisir pour une bonne isolation de votre toiture? Nous vous expliquons ici les points forts et faibles de chacun d’eux.

Techniques d’isolation

Isolation de toiture par l'intérieur

L’isolation de toiture peut se faire de deux manières:

  • Isolation intérieure: cette technique d’isolation sous toiture consiste à poser l’isolant entre les chevrons de la toiture, à l’intérieur de la charpente donc. Si cette technique est meilleur marché et plus rapide que l’isolation par l’extérieur, elle est par contre également moins performante. Par ailleurs, pour les toitures plates, elle est vivement déconseillée.
  • Isolation extérieure: ce type d’isolation consiste à retirer le revêtement du toit afin de placer l’isolant, et ensuite à le replacer par dessus (tuiles ou autres). Cette technique est fortement recommandée pour les toitures plates. Pour les toitures en pente, cette méthode est appelée le sarking.  Une telle isolation est très performante car elle réduit également considérablement l’humidité et la condensation. Par contre, il s’agit de travaux de plus grande ampleur qui nécessitent l’intervention d’un professionnel et qui sont donc plus onéreux.

Isolation de toiture: et les prix?

Bien entendu, d’un matériau à l’autre, le budget à prévoir pour l’isolation de votre toiture ne sera pas le même. Il est cependant possible de se faire une idée du prix au m² en fonction de deux variables: d’une part, si vous disposez d’une toiture plate ou inclinée et, d’autre part, si vous optez pour une isolation par l’intérieur ou par l’extérieur.

Type de toiture Technique employée Prix au 
Toiture en pente Isolation par l’extérieur 20 à 50€
Isolation par l’intérieur 40 à 60€
Toiture plate Isolation par l’extérieur 30 à 40€
Isolation par l’intérieur 70 à 120€

Isolation de toiture: les erreurs à ne pas commettre

1. Ne laissez pas d’air entre l’isolation et la sous-toiture!

Pour l’isolation de toiture, on a longtemps pensé, à tort, qu’un vide devait être laissé entre l’isolation et la sous-toiture. Ce vide permettrait la ventilation. Pourtant, plus l’air extérieur froid et humide peut pénétrer dans la toiture et plus les risques de condensation et d’humidité dans votre maison sont élevés. De plus, cela permet à l’air chaud provenant de l’intérieur de s’échapper.

Pour des soucis thermiques, acoustiques et sanitaires, il est donc recommandé de combler entièrement cet espace.

2. L’étanchéité à l’air et à la vapeur est primordiale!

Une mauvaise étanchéité à l’air et à la vapeur accroît le risque de condensation et donc les problèmes d’humidité. De plus, cela provoque des courants d’air : l’air froid entre et l’air chaud sort. Votre consommation énergétique augmente alors rapidement et vous perdez les effets positifs de l’isolation de votre toiture.

Pour éviter ce problème, il est recommandé de placer un pare-vapeur sur la face chaude de l’isolant afin de boucher tous les espaces par lesquels l’air pourrait circuler.

3. Ne lésinez pas sur l’isolant

Trop isoler est impossible. Par contre, un manque d’isolation risque de provoquer champignons et condensation. Dans la pratique, il est conseillé (pour les laines minérales du moins) une épaisseur d’isolant comprise entre 12 et 20 cm afin de profiter de la meilleure isolation possible.

4. Evitez à tout prix une discontinuité dans l’isolation

Le manteau isolant et le pare-vapeur doivent être parfaitement continus. Cela signifie que les joints doivent être totalement hermétiques afin d’éviter que la chaleur ne s’échappe par les éventuelles fentes ou fissures.

Les câbles électriques, eux, doivent être placés dans l’espace qui est prévu à cet effet afin qu’ils ne puissent pas percer le pare-vapeur.

Faites confiance aux professionnels pour vos travaux d’isolation de toiture

Devis gratuits