Diagnostic de performance énergétique : la 1ère étape pour l’isolation de votre toit

diagnostic de performance énergétique

Tout le monde le sait, l’air chaud monte. C’est donc sans surprise qu’une mauvaise isolation de toiture cause d’importantes pertes d’énergie: 30% des déperditions de chaleur de votre maison se fait en effet par le toit.
A l’aire de la conscientisation écologique, avant de se lancer dans des travaux d’isolation de toiture, il est devenu indispensable d’évaluer la consommation énergétique de votre habitation. Cette étape fondamentale s’appelle le diagnostic de performance énergétique. Mais en quoi cela consiste-il exactement? Est-ce obligatoire? Comment le réaliser et quelle valeur ce certificat a-t-il concrètement? Nous vous expliquons tout.

Qu’est-ce que le diagnostic de performance énergétique ?

Le diagnostic de performance énergétique est un audit au terme duquel un certificat de performance énergétique des bâtiments (PEB) est délivré. Celui-ci informe sur la performance énergétique d’un bâtiment ou d’un logement. Il s’inscrit dans le cadre de la politique énergétique définie au niveau européen qui vise à réduire la consommation d’énergie des bâtiments. Concrètement, ce diagnostic évalue la consommation d’énergie d’un logement occupé quotidiennement et son impact en termes d’émissions de gaz à effet de serre.

Le contenu du PEB est réglementé et celui-ci doit faire état des choses suivantes:

  • date à laquelle l’audit a été réalisé ainsi que date d’expiration du certificat;
  • numéro du certificat;
  • photo de l’habitation;
  • données au sujet du certificateur;
  • données relatives au bâtiment: la description du bâtiment lui-même (surface, orientation, murs, fenêtres, matériaux,…) ainsi que le détail des équipements de chauffage, de production d’eau chaude sanitaire, de refroidissement et de ventilation dudit bâtiment. Il permet donc de savoir les niveaux de consommation de chaque poste;
  • le PEB indique, selon le cas, soit la quantité d’énergie effectivement consommée (sur la base de factures), soit la consommation d’énergie estimée pour une utilisation “normale” dudit bâtiment ou logement;
  • l’émission annuelle de CO2;
  • classification de la maison (valeur de A à G);
  • le cerificat contient des recommandations pour l’amélioration de l’isolation de votre habitation et donne une estimation des coûts de ces travaux.

Le certificat PEB dresse donc une peinture globale du bâtiment en termes de consommation et de performances énergétiques. Pour cela, il passe au crible tous les recoins de l’habitation, y compris la toiture. Le diagnostic de performance énergétique est donc la première étape indispensable pour réussir ses travaux d’économies d’énergie, en ce compris l’isolation du toit. Il faut en effet savoir quels sont les points forts et les points faibles de son habitation avant de se lancer dans la remise à neuf de son isolation, afin que celle-ci soit la plus performante possible.

Le diagnostic de performance énergétique est-il obligatoire?

Etant issu de la politique énergétique définie au niveau européen, l’audit de performance énergétique est une obligation légale en Belgique. Mais concrètement, dans quels cas la délivrance d’un certificat PEB au terme d’un audit énergétique est-il obligatoire?

En fonction de la région dans laquelle vous vivez, le contenu exact de la réglementation concernant l’obligation de procéder à un diagnostic de performance énergétique varie légèrement. Cela n’empêche que globalement, les règles restent les mêmes.

L’obtention d’un certificat PEB est obligatoire lors de tout changement de propriétaire d’un bien car ce certificat doit être communiqué préalablement à toute signature d’acquisition ou de location d’un bien immobilier.

S’il s’agit de la location ou de la vente d’un bien immobilier déjà existant, le candidat acheteur ou locataire doit pouvoir consulter le certificat PEB dudit bâtiment (peu importe qu’il s’agisse d’une maison, d’un appartement ou encore d’un loft). Ce certificat doit donc avoir été réalisé par un certificateur PEB sur base des données collectées avant cette mise en vente ou en location.

S’il s’agit de la vente ou la location d’une nouvelle construction, le certificat PEB doit alors être établi par un responsable PEB lors des visites sur chantier avant l’acquisition du bien.

Des exceptions sont néanmoins prévues, notamment en cas d’achat d’un bâtiment en vue de le détruire. Dans ce cas, en fournissant le permis de démolition lors de la vente dudit bâtiment, l’obtention d’un certificat PEB n’est pas obligatoire.

Par ailleurs, lors de travaux de construction ou de rénovation soumis à un permis d’urbanisme, des exigences PEB sont à respecter. Cela, dans un but d’atteindre une haute performance énergétique des bâtiments ainsi qu’un climat intérieur équilibré. C’est dans le cadre de cette réglementation qu’un diagnostic de votre toit doit être réalisé lorsque vous souhaitez rénover son isolation.

Quelle est la valeur d’un diagnostic de performance énergétique?

Le certificat PEB, délivré au terme du diagnostic de performance énergétique, est un progrès majeur dans l’information des usagers des biens immobiliers.  En effet, ce certificat permet à chaque personne qui achète ou loue un bien immobilier de mieux mesurer l’impact sur l’effet de serre de ses choix ainsi que d’avoir une évaluation de sa facture énergétique future. En dehors de toute vente ou de toute mise en location, les exigences PEB en cas de rénovation ou de construction nécessitant un permis d’urbanisme permettent à tout propriétaire d’un bien de se rendre compte des performances énergétiques de sa maison.

Le certificat PEB est donc un critère de choix lors l’acquisition ou la location d’un bien immobilier, mais est également déterminant dans le cadre de travaux de construction ou de rénovation. Encore faut-il le comprendre et savoir le lire ce certificat…

Comment lire un certificat de performance énergétique?

Globalement, le diagnostic énergétique contenu dans le PEB est concrétisé par la valeur E. Cette valeur E, qui doit être égale ou inférieure à 100 (plus E est bas, mieux c’est), considère tous les besoins énergétiques d’une habitation. Les éléments qui interviennent dans la valeur E sont:

  • la compacité du logement;
  • l’orientation de l’habitation;
  • les matériaux utilisés pour la toiture et les murs;
  • le degré d’isolation thermique;
  • l’étanchéité de l’habitation;
  • la superficie totale des fenêtres et la valeur d’isolation des châssis et du vitrage;
  • le système de ventilation du logement;
  • l’exploitation de la chaleur solaire;
  • la protection solaire;
  • le type d’installation pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire.

Concrètement, un PEB contient deux étiquettes contenant chacune 7 classes comprises entre A et G qui permettent une lecture et une compréhension facile de votre certificat de performance énergétique. La classe A correspond à la meilleure performance et la G à la moins bonne.

L’étiquette énergie (à gauche) vous idique la consommation d’énergie primaire de votre logement. Au plus elle est basse, au plus votre logement est économe. Dès que votre habitation appartient à la classe D ou au-delà, le diagnostic est accompagné de recommandations visant à améliorer la performance énergétique de votre bien.

L’étiquette climat (à droite) indique quant à elle la quantité de gaz à effet de serre (GES) émise par votre habitation. De même que pour l’étiquette énergie, plus elle est basse, moins votre logement émet des gaz à effet de serre.

diagnostic de performance énergétique

Les questions à se poser dans le diagnostic de votre toit

Lors du diagnostic de performance énergétique, 3 éléments doivent être analysés en ce qui concerne votre toiture:

  • La configuration de la toiture : comment se présente-t-elle? La charpente est-elle apparente? Les combles sont-ils aménagés?
  • Le niveau d’isolation de la toiture : y a-t-il déjà un peu d’isolation ou pas du tout? S’il y en a déjà, quelle est la performance de cette isolation?
  • L’état de la toiture : le toit est-il solide? La toiture est-elle endommagée? (charpente en mauvaise état, trous, présence de parasites, bois fragilisé,…)

Certains éléments peuvent être observés par vous-même mais pour un diagnostic de performance énergétique formel et approfondi (surtout si vous ne savez pas accéder à la charpente), faites appel à un spécialiste. Faites-vous une idée de prix grâce à notre simulation réalisée avec l’aide de professionnels.

Avec ce diagnostic, vous saurez quel type d’isolation de toiture peut être réalisé dans votre habitation ainsi que les éventuels travaux de renforcement de la toiture qui devraient être faits (traitement de la charpente,…).

isolation toiture diagnostic

Besoin de conseils pour l’isolation de votre toit ?

DEVIS GRATUITS